Lihud Poète

Accueil      Livres      Contact

Richesse

Mon compte bancaire encore à découvert

Fais de moi un ennemi d’état

Toi argent tu me fuis comme peste maladie

Reste un peu dans mes bras

Je sais pourquoi tu ne restes pas avec moi

Je te refuse comme Dieu je ne te déifie pas

Mais comment me passer de toi billet sacré

Indispensable pour mon avenir comme l’air que je respire

J’ose le dire aujourd’hui malgré moi je t’admire

J’envie le riche qui a souvent le coeur en friche

Lui vie bien chaque jour sans penser à l’amour

L’amour de son prochain, il verra demain

N’oublie pas ami fortuné que la vie

Peut-être un jour de pluie s’en ira pour toi aussi

Ce qui compte ici bas, la haut n’a pas d’éclat

Alors partage aujourd’hui avec moi le petit

Pour aider un poète, offrez-moi un café, merci 💖

Suivez moi sur Facebook
Suivez moi sur Facebook